Imprimer ce Page

Les ressources de l’Eglise

L’église ne vit que du don de ses fidèles, qui lui manifestent leur attachement. Par leur don, les fidèles s’engagent et permettent à l’église de mieux vivre. Le don des fidèles est réalisé à travers plusieurs actes d’offrande.

 

Offrir une messe

Les offrandes de messe faites à l’occasion de messes d’action de grâce ou pour les défunts des familles. Ces offrandes de messe viennent compléter l’indemnité que reçoivent les prêtres du diocèse.

Le barème est fixé par la conférence des évêques à 17 euros (au 1er janvier 2014)

Le casuel : baptêmes, mariages, obsèques ( à partir du 1er janvier 2014)

Il s’agit de l’offrande faite à l’occasion des cérémonies de baptême, de mariage et d’obsèques. Cette offrande permet de participer aux charges engagées par la paroisse et le diocèse (chauffage, électricité, entretien, formation des bénévoles etc.)

  • Pour un baptême : à partir de  50 – 100 euros
  • Pour un mariage : à partir de 200 euros
  • Pour des obsèques : 170 euros

Le denier de l’église : une participation annuelle à la vie de l’Eglise

Il constitue la ressource principale du diocèse et permet de financer le fonctionnement de l’église. Il donne lieu à une campagne annuelle qui démarre en février. Cette contribution peut être adressée soit à la paroisse, soit directement au diocèse, par chèque, en espèces sous enveloppe, par prélèvement automatique ou par paiement en ligne sur Internet.

Le don pour les chantiers diocésains : entretenir les bâtiments

Une campagne annuelle est lancée à la Toussaint. Ce don est strictement affecté à l’entretien, la construction, l’aménagement des bâtiments diocésains et des églises dont le diocèse a la charge.

Les legs

Faire un legs à l’église, à la fin de notre vie, c’est témoigner de notre souci de la soutenir. C’est une garantie pour l’avenir de notre église. Le testament est l’écrit matériel qu’il est nécessaire de rédiger de son vivant pour faire un legs (legs qui n’aura d’effet qu’après le décès). Le legs prend effet uniquement après le décès : même si vous avez rédigez un testament, vous restez propriétaire de vos biens. La donation a un effet immédiat : vous pouvez souhaiter vous séparer d’un bien et le donner immédiatement, quel qu’il soit : immeuble (loué ou libre d’occupation), compte-titres, voiture, œuvres d’art, somme d’argent…

Réduction de l’impôt sur le revenu

Comme le denier de l’église, comme le don pour les chantiers diocésains, la donation d’un bien à l’association diocésaine, bénéficie de la réduction d’impôt sur le revenu de 66 % de son montant, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable, reportable sur cinq ans.

Les quêtes dominicales

Au moment où le prêtre offre à Dieu le pain et le vin pour qu’ils deviennent le Corps et le Sang du Christ, vous êtes invités à vous offrir vous-même « pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde ». L’argent que vous donnez représente votre offrande spirituelle. C’est un signe de votre participation au Sacrifice du Christ. Ce que vous donnez à la quête permet principalement à la paroisse de mener sa mission tout au long de l’année (célébrations, catéchisme, etc.) et de payer ses dépenses quotidiennes : électricité, chauffage, fournitures diverses. Combien donner : nous vous conseillons de donner au minimum deux euros. Si vous le pouvez, donnez plus pour ceux qui ne peuvent pas donner beaucoup.

 

Lien Permanent pour cet article : http://eglisecognac.fr/renseignements-paroissiaux/les-ressources-de-leglise/

Denier de l’Eglise catholique

L’église catholique a besoin de nous ! Voir les Ressources de l’Eglise , cliquer ici Pourquoi donner à l’Eglise ? par KTOTV   Il faut d’abord écarter les préjugés tenaces : l’Église catholique, en France, ne reçoit aucune subvention de l’État, et encore moins du Vatican. Selon les dispositions législatives prises après la loi de séparation entre les …

Voir la page »